8 passages à niveau sur le territoire de la commune. Et un seul petit évitement… Les passages à niveau (PN) sont des obstacles majeurs à la mobilité à Wavre. La question est bien identifiée par le PCM, qui minimise parfois leur impact : « il n’est pas rare que des files importantes se forment… ». Pourtant, en journée, les congestions sont régulières.

 

Que dit le PCM ? On découvre dans le chapitre « constat » toutes les solutions de TUC RAIL[1] pour supprimer tous nos passages à niveau sur Limal, Bierges, Wavre et Basse-Wavre. C’est très intéressant. Mais quand il s’agit de faire des choix, la question est finalement reportée à plus tard, vers 2020-2030…

 

A contrario, à plusieurs reprises, le PCM estime que la réalisation de la liaison Nord N257-N25 (le « Contournement Nord ») est un préalable à toute solution pour les PN. A notre avis, c’est prendre le problème à l’envers. C’est en priorité aux passages à niveau qu’il convient de s’attaquer. Si le centre ville se fluidifie via la « roccade » prévue et une solution pour la N4, sera-t-il d’ailleurs encore nécessaire de détruire nos poumons verts de Basse-Wavre ?

 

Le PCM lui-même préconise de globaliser l’action, d’anticiper les évolutions et de trouver un cercle vertueux pour contrer la voiture omniprésente. Sur ce point, nous sommes bien d’accord avec lui.

Françoise Darmstaedter

[1]     TUC RAIL est le seul bureau d’ingénierie belge spécialisé en technologie ferroviaire. Il travaille régulièrement pour Infrabel

Share This