Les améliorations proposées pour le réseau de bus dans le Plan Communal de Mobilité sont soit trop générales, soit trop peu ambitieuses. L’état des lieux est complet. Wavre compte 17 lignes TEC + De Lijn sur l’ensemble de son territoire. Mais on reste sur notre faim en matière de propositions concrètes d’amélioration de l’offre.

 

Le plan de mobilité constate, comme nous, que l’offre « bus » le soir et le week-end est très faible. Mais on ne comprend pas très bien comment remédier à cette situation et dans quelle mesure. Si des lignes sont ouvertes en soirée et le week-end, vont-elles rencontrer la demande des usagers ? Par exemple, le futur hall polyvalent sera-t-il desservi lors des spectacles?

 

Les auteurs du plan de mobilité proposent d’agir à court terme sur la réalisation de la nouvelle gare des bus à Wavre et sur une meilleure valorisation de l’offre existante. C’est bien… mais c’est insuffisant. On aimerait en savoir un peu plus sur les possibilités d’améliorer les dessertes. Par exemple, il n’est fait nullement mention du projet de ligne rapide entre Gembloux et le zoning nord de Wavre. Le projet est pourtant à l’étude aux TEC et a le soutien de nombreuses entreprises et établissements scolaires (dont l’UCL).

 

En ce qui concerne l’utilisation du réseau de bus par les PMR, l’aménagement conforme, et détaillé, des 5 arrêts les plus fréquentés est un bon point. Nous soutenons leur réalisation. Mais pour une prise en compte globale des déplacements des PMR, il faudrait que les accès trottoirs à ces arrêts soient également sérieusement étudiés dans les détails.

Olivier Hautfenne

Share This