Le conseil communal du 20 juin dernier a commencé par la démission d’Arnaud Demez, conseiller à Wavre depuis presque 20 ans. C’est avec beaucoup d’émotions qu’Arnaud nous quitte pour de nouveaux horizons.

 

Le groupe Ecolo a remercié Arnaud pour toutes ces années d’investissements de qualité

 

« Arnaud,

Nous avons appris ton départ de Wavre il y a quelques temps. Tu nous l’avais annoncé et on s’y attendait mais en pareil cas, quand vient le moment, cela nous semble toujours un peu brutal.

Voici une page de 23 ans qui se tourne. Une page où tu n’as pas manqué d’être à la pointe du combat écologiste. Le moins qu’on puisse dire, c’est que tu as fait évolué les mentalités et si ce conseil est aujourd’hui ouvert aux idées vertes, c’est en grande partie grâce à toi.

Ton engagement dans la politique locale est de nature à nous rendre confiance en la politique. Tu as été au service d’Ecolo Wavre sans compter et tu n’as jamais cherché à avoir un retour sur investissement. Toujours constructif, toujours empathique, tu es unanimement apprécié au sein du Conseil Communal et tu manqueras, c’est certain, au débat wavrien.

Tes interventions lyriques et imagées manqueront à ce cénacle, on essaiera de faire aussi bien mais, c’est pas gagné car, si j’ai eu l’occasion de voir les membres du collège sourire lors d’un conseil, c’est grâce à ton humour toujours bienveillant et constructif.

Je pense que ce sont ces deux adjectifs qui pourront le mieux définir ton action politique. Bienveillant pour les wavriens et constructif pour faire avancer nos idées.

Nous te remercions d’avoir porté notre projet écologique pendant tant d’années et nous te souhaitons le meilleur dans tes nouveaux engagements.»

 

Arnaud Demez a ensuite dit ces quelques mots à l’assemblée

 

« Lors de la représentation du Jeu de Jean et Alice à laquelle j’ai assisté en mai dernier et encore plus que lors des éditions précédentes, j’ai chanté fièrement les charmes de notre cité. Je savais alors que mon déménagement serait imminent. Ma compagne, qui était à mes côtés, a partagé mon émotion du moment. Elle m’a avoué je lui avais fait apprécié Wavre, qu’elle ne connaissait pas. Car Wavre a du charme et on s’y attache.

Comme l’être aimé, on l’apprécie pour ses qualités et on accepte ses défauts. Wavre est imparfaite et cela motive l’engagement de chacun/chacune d’entre nous ici. Mais notre commune a aussi des atouts et ses habitants sont attachants et cela motive aussi notre engagement à toutes et tous.

Je tiens à vous remercier pour cet engagement indispensable et pour le travail accompli à vos côtés et ceux de vos prédécesseurs. Et ce pendant presque 20 ans, 19 ans et 4 mois pour être précis. Depuis le mois de février 1998.

En 20 ans, j’ose croire modestement, qu’avec mes collègues écologistes, nous avons aidé à améliorer le cadre de vie de nos concitoyens et concitoyennes. Les thèmes que nous avons été les premiers à amener dans le débat politique local sont dominants aujourd’hui : la mobilité, la participation citoyenne, la bonne gouvernance et la protection de l’environnement et de la planète. Ils nous ont permis de devenir la deuxième force politique locale. Nous, écologistes, nous avons plein de défauts mais deux vraies forces : le sens du collectif et la capacité à anticiper les défis.
Je sais que l’équipe qui poursuit notre chemin local possède ces qualités et bien d’autres. Et je lui souhaite le succès, mérité, dans une grande année.

Car notre commune, va avoir besoin de projets novateurs et d’une équipe forte pour relever les défis futurs. Et surtout répondre à l’attente de plus en plus grande de nos concitoyens d’être les acteurs de leur cadre de vie.
La vie politique, comme notre société, vit une période de mutation. A Wavre aussi, accompagnons, accompagnez cette transformation.

Il me fallait un amour plus grand et plus fort que celui que je porte à notre cité et ses habitants pour les quitter.
Je le fais avec sérénité et émotion. »

Share This