Il y a plus d’un an, nous nous étions réjouis de voir enfin arriver sur la table le Plan Communal de Mobilité (PCM). Nous avions été assez critiques sur certains points. Après une très longue attente, la version définitive a enfin été présentée et approuvée lors du conseil communal de ce mardi 22 mai dernier.

 

Cette version définitive devrait tenir compte de toutes les remarques reçues dans le cadre de cette enquête publique. Or, nous doutons fortement que l’ensemble des demandes aient été entendues par les auteurs du projet vu la légèreté des modifications proposées. Certaines adaptations ont malgré tout attirés positivement notre attention.

 

Quelques bonnes idées

La possibilité d’une ligne conforto bus allant de Gembloux au zoning nord de Wavre figure dans le PCM. Pour l’instant, il ne s’agit que d’une idée sans planification, ni budget. Mais c’est déjà très positif que cela s’y trouve.

D’autres idées intéressantes ont aussi fait leur apparition : une navette de bus autonome,  l’aménagement cyclable complet de la N4 depuis le centre jusqu’au zoning nord et l’idée d’une passerelle derrière le dreamland pour les cyclistes passant par Basse-Wavre.

Enfin, deux quartiers ont fait leur apparition : Profondsart et Walibi-Sud. Le prolongement de la piste cyclo-piétonne de l’avenue de Nivelles est effectivement une priorité et nous encourageons la concertation avec les riverains en ce qui concerne la sécurité de cette zone. Pour la zone de Walibi sud (dite du Par-delà l’eau), les conclusions du PCM sont absolument insuffisantes puisque selon celui-ci, aucune solution proposée n’est véritablement acceptable. Une concertation avec les riverains semble donc être la seule initiative envisageable, c’est donc là soit un aveu d’échec ou soit une bonne opportunité de déclencher un réel processus participatif.

C’est déjà très bien de voir ces nouvelles initiatives inscrites au PCM mais il semble quand-même que cela ne rencontre pas toutes les remarques essentielles formulées à l’époque.

 

Ni planification, ni budget

A l’époque, nous avions remarqué que rien n’était planifié ni vraiment budgété. Le tableau qui a été ajouté à ce sujet reste complètement imprécis sur les actions effectivement planifiées par le pouvoir communal en place. Les quelques tentatives de chiffrage sont vraiment insuffisantes. A ce stade, il n’y a toujours aucun engagement.

Il y a donc bien une carte, maintenant il y a un prix pour certains plats mais il n’y a toujours pas le menu prévu effectivement et ce que les convives vont pouvoir se partager.

 

Manque d’efforts et de moyens pour la mobilité douce

Les efforts sur les modes de déplacement alternatifs à la voiture sont inquiétants : pas de budget pour le réseau piéton, la plupart des investissements prévus pour le réseau cyclable sont toujours planifiés pour le long terme, c’est-à-dire au-delà du terme de la prochaine législature, et rien pour la création de nouvelles lignes de bus. Ces points sont pourtant des priorités majeures.

Le PCM indique que le Contournement Nord de Wavre est une solution pour l’amélioration de la situation intra-wavrienne. Nous ne partageons pas cette analyse et désirons que le plan de fermeture des passages à niveaux et du réaménagement de la sortie 5 de Bierges précède toute éventualité de construction de nouvelle voirie.

Le PCM fait la part belle au tout à la voiture, il n’est pas assez ambitieux quant aux solutions alternatives à celle-ci.

Share This