Veiller à la convivialité de l’espace public en multipliant les lieux accessibles aux familles, aux groupes et aux associations (salles communales, espaces verts, plaines de jeux, zones de loisirs, etc.) et en sollicitant et soutenant les initiatives privées et citoyennes (fêtes de quartiers, groupements d’achat commun, marchés locaux, brocantes, jardins ou potagers partagés, compost collectifs, projets collectifs d’embellissement du quartier, etc.).

Prêter une attention particulière à l’aménagement d’espaces publics de qualité, accessibles aux piétons, aux cyclistes, aux personnes âgées et aux personnes à mobilité réduite. Et mettre en place un plan de réaménagement des trottoirs.

Favoriser l’accès des commerces et bâtiments publics aux PMR.

Soutenir les projets de traction animale qui remplacent les véhicules motorisés, dans le cadre des travaux communaux, mais aussi offrir une prime aux producteurs qui l’utilisent.

   Par exemple, la commune de Marchin tond des espaces verts et la commune de Schaerbeek fait du ramassage de poubelles selon ce principe.

   A Louvain-la-Neuve, l’arrosage des fleurs est assuré en été par une citerne équipée d’une pompe solaire, tractée par un cheval, via un projet d’insertion des personnes handicapées.

Promouvoir des projets-pilotes visant à faciliter, pour les citoyens, l’usage des infrastructures disponibles, notamment pour mettre en place des lieux d’échanges.

Elaborer un plan communal de développement de la nature (PCDN) et veiller à sa mise en œuvre sur le terrain pour que les actions posées soient réellement à la mesure des enjeux.

Favoriser l’aspect multifonctionnel et intergénérationnel des espaces publics verts (espace de jeux pour enfants, lieu de détente pour adolescents – ex. : skatepark, agoraspace – lieu de rencontres et d’agrément, refuge pour la biodiversité, etc.).

Réhabiliter les sentiers pédestres pour en faire des lieux propices à la biodiversité et utiliser les poches naturelles disponibles dans l’espace public pour y planter plantes mellifères, annuelles et créer des prés fleuris.

Soutenir les initiatives agricoles citoyennes : implantation de potagers collectifs, de jardins partagés, d’incroyables comestibles, de compostages de quartier.

Prévenir les inondations en favorisant la perméabilisation des sols (parkings verts, toitures végétales, bassins d’orage,…), encourager et soutenir la récupération d’eau de pluie et préserver les zones inondables.

Impliquer les services communaux dans les programmes de protection de l’environnement existants et promouvoir les actions visant à protéger et accroître la biodiversité : fauchage tardif, installation de ruches et nichoirs, haies indigènes, mesures agro-environnementales,…

Mettre en valeur le patrimoine culturel et architectural de la ville et favoriser l’implantation d’œuvres artistiques dans l’espace public et les bâtiments communaux.

Organiser des ateliers de participation citoyenne en vue du réaménagement de la place Bosch.

Share This