Notamment en imposant des charges d’urbanisme aux projets immobiliers privés de grande ampleur, atteindre les 10% de logements publics, répartis sur l’ensemble des trois entités Wavre-Limal-Bierges et ainsi réduire le temps d’attente avant l’attribution d’un logement social. Travailler dans une perspective de mixité en intégrant le logement public sur le territoire plutôt que de le concentrer.

Favoriser les logements disposant d’équipements collectifs (buanderie, espaces communs, aires de jeux, salles de jeux,..) permettant de recréer du lien social parmi les habitants d’un quartier.

Favoriser le développement de logements intergénérationnels et accessibles aux PMR (personnes à mobilité réduite).

Par exemple, développer un réseau d’offres de logement étudiant chez des aînés de la commune.

Développer les Community Land Trust (CLT). Ces organismes prennent possession de biens immobiliers et ne revendent que le bâtiment aux candidats propriétaires afin de réduire le coût de l’achat, le sol restant la propriété du CLT. Organisés en ASBL, ils sont gérés en commun par les citoyens, les pouvoirs publics et l’association.

Prévoir la construction de logements publics adaptables, modulables, en fonction de l’évolution de la taille des familles dans le temps.

Instaurer la lutte contre les loyers abusifs.

Mettre en place une politique volontariste pour que tout logement vide soit orienté vers la transformation en logements destinés aux familles à petit budget.

Prévoir dans chaque nouvelle construction de logement public une parfaite adaptation aux besoins des personnes à mobilité réduite.

Share This