Lors de la balade précédente, nous étions à dans les bois. Celui de Limal, qui est aussi celui de Bierges, qui est aussi celui de Rixensart car ils forment une seule et même forêt .

Juste en face du fameux « Village Expo » de Limal. 40 personnes avaient répondu à l’appel, plus sept chiens tout contents.

Nous avons vu l’éveil de la nature avec les premières feuilles et les premiers bourgeons en train de s’ouvrir.

Nous avons vu la beauté de nos bois, la diversité biologique, et même une mare d’eau où toutes les grenouilles et tous les crapauds des environs semblent s’être donné rendez-vous pour pondre des dizaines de milliers d’œufs.

Nous avons aussi vu les dégâts des tempêtes et les nombreux arbres déracinés, couchés, au grand bonheur des petits animaux qui vont pouvoir s’en nourrir.

Nous avons vu une forêt entourée de kilomètres de clôtures et à laquelle il n’est plus possible d’accéder (en théorie, car les nombreuses trouées qui donnent accès à des sentiers permettent aux promeneurs… et aux sangliers et chevreuils de passer). Rappelons que l’un des buts de ces découvertes de sentiers est de retrouver des passages phagocytés par des propriétaires peu scrupuleux et de tenter de les obliger à les rouvrir au public.

A l’opposé, nous avons aussi vu des bois « propriété privée » mais généreusement laissés accessibles au public par leurs propriétaires. Nous avons ainsi pu apprendre, grâce à Jean Goossens, à différencier les panneaux « propriété privée » qui signifient « passage interdit » et les panneaux « propriété privée » qui signifient « promeneurs bienvenus », comme ci-dessous. Merci aux propriétaires !

Nous avons vu des étangs énormes où peut encore s’épanouir une vie sauvage, faune et flore.

Nous avons vu les bunkers de la ligne KW laissés à l’abandon alors qu’en 1939 ils étaient censés arrêter l’armée allemande… et qui n’ont servi qu’un jour. Entre autres choses que l’encyclopédie vivante des sentiers de la région, Jean Goossens, nous a expliquées. https://www.wawmagazine.be/fr/les-bunkers-de-la-ligne-kw-n-ont-servi-qu-un-jour

Tout cela, en deux heures sur 6 km. Pas mal, non ?

Ce 1er mai, nous irons sur la parte opposée de la vallée, sur l’autre versant, côté Louvranges. La balade-découverte fera environ 6 km, soit entre une heure et une heure trente à un rythme familial. Enfants bienvenus, bien entendu, mais pas les poussettes.

Les chiens seront à nouveau nos amis (il y en a de plus au fur et à mesure des balades et ils commencent à se connaître), mais il sera parfois nécessaire de les tenir en laisse, car nous passerons à certains moments sur des voies en asphalte fréquentées par des voitures.

C’est gratuit, l’inscription n’est pas obligatoire et vous pouvez amener un sac poubelle et une pince pour ramasser les déchets éventuels.

Donc, en résumé :

« Tour de Louvranges sur les hauteurs de Wavre »
Dimanche 1er mai à 10h.
Rendez vous sur le parking du Domaine des blés.
Rythme tranquille, pas sportif.
Enfants à pieds, sur le dos ou les épaules, mais pas en poussette.
Chiens tenus en laisse à certains endroits.

Si vous avez des connaissances en botanique, faites-nous-en profiter !

Share This