Participation : à l’écoute des citoyen.ne.s

Constats

Actuellement, le contact entre les citoyens et les autorités communales semble faible et éloigné. La Ville met en place une série d’outils (Facebook, Fluicity, newsletter, etc..) mais répond-elle aux attentes des citoyen.ne.s ? Cela ne semble pas être le cas. Elle semble promouvoir son agenda sans travailler à partir de l’écoute des habitant.e.s.

Exemple récent les ateliers urbains sur le devenir du centre-ville…. Peu de débat, tout était cousu d’avance, les participant.e.s ont eu peu à dire…. Même chose en ce qui concerne les réunions tenues autour du projet du Martineau. Les autorités ont aussi lancé un budget participatif qui n’a de participatif que le nom et s’apparente en réalité à une subsidiation de projets.

La commune est pourtant le premier point de contact des citoyen.ne.s avec l’autorité publique et le politique. C’est donc au niveau local que les habitant.e.s sont les mieux placé.e.s pour partir à la reconquête de leur démocratie.

Nous faisons le pari de l’intelligence collective pour garantir la gestion la plus efficace et la plus juste des biens communs au bénéfice de tous et de toutes. Nous rendrons la commune plus transparente, nous serons à l’écoute de la population et nous favoriserons sa participation réelle et effective à la prise de décisions.

Nous proposons de mettre en place une série d’outils qui permettront aux citoyen.ne.s de vraiment décider des grands projets qui dessineront l’avenir de leur commune. Avec l’éducation et la numérisation de la société, la demande d’une plus grande interactivité via internet avec leurs élu.e.s grandit.

 

Nos propositions

Share This